This site uses cookies. Cookies are used to guide the user and web analytics and help to make this site better and more user friendly. See more: Privacy
OK

11.04.2013

WINTERSTEIGER AG: un chiffre d'affaires record pour ses 60 ans d'anniversaire

L'exercice 2013 commence avec le plus gros contrat de l'histoire de la société.

 Malgré une situation économique difficile, WINTERSTEIGER AG a pu augmenter son chiffre d'affaire dans tous les domaines d'activité au cours de l'exercice 2012 et atteint pour la troisième fois successive, un chiffre d'affaires record avec 126,2 M d'euros.

Le domaine d'activité de la technique de planage, qui constitue le quatrième pilier du groupe depuis l'arrivée récente de KOHLER Maschinenbau GmbH, offre à l'entreprise le plus gros contrat de ses 60 ans d'histoire pour le début d'année. Le nouveau bâtiment KOHLER prévu pour 2013 / 2014, représente l'investissement individuel le plus important et une nouvelle structure d'entreprise doit continuer de pousser la stratégie de croissance. C'est avec ce groupe de projets que WINTERSTEIGER démarre l'exercice 2013 sur les chapeaux de roues.


Les chiffres du bilan de l'année passée dressent un portrait de la solidité du groupe. WINTERSTEIGER présente ainsi un bon RAFFIAP, avec une marge de 10,6 % (soit 13,4 M d'euros). Le RAFFI se situe à 6,6 % (soit 8,3 M d'euros).

Le président-directeur général, Ing. dipl. Reiner Thalacker, commente les chiffres globalement très positifs : « Au cours de l'exercice précédent, nous avons intégré KOHLER au groupe et avons investi massivement dans la marque et son avenir. »

 

La part de fond propre se situe notablement à 46,4 % du groupe et à 54,5 % de la maison mère de WINTERSTEIGER AG. Pour le directeur financier, Roland Greul, le MBA est une « excellente » valeur : « Avec cela, nous sommes bien équipés pour l'avenir. » La part d'exportation a légèrement augmenté et se situe au-dessus de 90 %. WINTERSTEIGER avait investi 10,4 M d'euros dans la Recherche et le Développement au cours de l'année précédente, ce qui représente une part R&D de 8,2 % (6,4 % pour l'année 2011).

 

 

Un développement équilibré des domaines d'activité.

Les quatre domaines d'activité que sont SPORTS, SEEDMECH, WOODTECH et Technique de planage se sont développés positivement et présentent un profil équilibré par rapport au chiffre d'affaires.

 

Le secteur SPORTS, avec des solutions complètes de location et de service en matière de skis et snowboards, reste le domaine d'activité le plus lucratif. La filiale russe a connu un succès particulièrement vif, en remportant un important volume de commandes dans le cadre des Jeux Olympiques d'hiver 2014 qui auront lieu à Sotchi.

 

Reiner Thalacker est optimiste pour l'exercice en cours et analyse les exigences particulières de SPORTS : « 2013 a commencé avec une bonne saison d'hiver. En raison de la dépendance à cette saison, nous nous voyons confrontés à des exigences grandissantes en matière de souplesse dans ce domaine d'activité. Pour les nouveaux produits, nous avons réagi aux besoins de la clientèle. La toute récemment développée Discovery 2 est une station de service de skis entièrement automatisée, adaptée « sur mesure » à chaque client et évolutive. Le nouveau système de stockage et de séchage des skis Easystore Flex peut également être conçu entièrement individuellement. » Le secteur Bootdoc intégré à SPORTS, spécialiste des systèmes d'analyse du pied et aux semelles adaptées, se développe comme prévu.

 

Le chiffre d'affaires de SEEDMECH – fournisseur de solutions globales en essais aux champs – a encore dépassé largement les objectifs fixés par une évolution très positive en Europe, en Russie et Amérique du Sud. Les prévisions pour l'exercice 2013 sont également très bonnes. Le groupe attend beaucoup des états BRIC que sont le Brésil, la Russie, des régions d'Inde et la Chine, tout comme les Etats-Unis. Les entreprises publiques avec une situation budgétaire à flux tendu d'une part, les groupes internationaux qui poursuivent leur expansion d'autre part, jouent un rôle-clé sur les marchés SEEDMECH. L'alimentation mondiale et la bioénergie (biocombustibles) prennent une place prépondérante. Additionnellement, les exigences croissantes en qualité se font ressentir en matière d'essais aux champs. Globalement, SEEDMECH est le secteur d'activité présentant le plus fort potentiel de croissance pour le futur.

 

Malgré la situation difficile du marché – les marchés en aval s'étant à peine remis partiellement de la crise – le domaine d'activité WOODTECH a également enregistré une croissance du chiffre d'affaires. Un autre défi est celui des surcapacités présentes dans le monde entier, auprès des principaux groupes-cibles des fabricants de parquet.

WINTERSTEIGER satisfait ces conditions de base par une diversification des produits et l'ouverture de nouveaux secteurs d'activité. En novembre 2012, WINTERSTEIGER a repris la majorité de la VAP Gruber Automations GmbH de Mettmach. VAP est un fournisseur de solutions d'automatisation et construit des installations pour la réparation entièrement automatisée de la surface du bois, commercialisée sous le nom de produit « TRC – Timber Repair & Cosmetics ». Grâce à TRC, l'éventail des produits WOODTECH est complétée de manière optimale et devrait générer un chiffre d'affaires additionnel auprès des clients existants et nouveaux. En outre, WINTERSTEIGER a comme objectif de nouveaux secteurs d'activité qui devraient s'ouvrir par le produit-phare qu'est la scie à ruban à coupe fine, associée aux compétences en automatisme de VAP. La nouvelle scie à ruban à coupe fine DSB Twinhead NG XM est un autre atout. Elle se dénote par sa conception modulaire et son lancement officiel sur le marché se fera au salon LIGNA qui aura lieu à Hanovre en mai 2013.

 

 

Par le ralliement de KOHLER Maschinenbau GmbH, le groupe a érigé un quatrième pilier de l'entreprise avec la branche de la Technique de planage. D'un manière générale, le planning stratégique à long terme de l'entreprise, établi pour l'acquisition de KOHLER, montre que le domaine d'activité se développe comme prévu. Nous comptons sur la nouvelle Peak Performer GC avec régulation électromécanique de l'interstice de dressage, pour déclencher une poussée du chiffre d'affaires et inciter à l'investissement.

 

Le plus gros contrat et le plus grand investissement individuel.

L'année 2013 avait commencé par un extraordinaire contrat de plus de 8 M d'euros pour WINTERSTEIGER, le plus grand de l'histoire de l'entreprise : KOHLER développe et produit une installation à courroie de plus de 100 mètres de long pour la société ThyssenKrupp à Duisburg. Afin d'assurer la croissance à venir de KOHLER, un investissement dans la construction de nouveaux bâtiments sera fait en 2013. Avec une somme investie de près de 12 M d'euros, il s'agit là de l'investissement individuel le plus important de WINTERSTEIGER. Le début de la construction est prévu pour la fin de l'automne 2013 et l'achèvement pour 2014.

Chiffres-clés du nouveau bâtiment : terrain : env. 50.000 m²; site : zone d'activité de Lahr (à 10 km du site actuel à Friesenheim) ; surface de production : env. 7.500 m² ; administration, service clients compris : env. 2.000 m² ; somme investie : env. 12 M d'euros.

 

Etat des salariés au 31 décembre 2012.

WINTERSTEIGER emploie 810 personnes, dont 498 en Autriche. Sur l'ensemble du groupe, 87 salariés travaillent dans le domaine R&D. Pour WINTERSTEIGER, la formation d'apprentis est considéré comme une pierre d'angle du succès de l'entreprise. En fin d'apprentissage, le personnel qualifié reste à près de 100 % chez WINTERSTEIGER. Actuellement, 14 jeunes filles et 59 jeunes hommes sont formés au sein du groupe et en août 2013, 18 nouveaux apprentis devraient commencer leur carrière professionnelle.

 

Une nouvelle structure d'entreprise pour ses 60 ans d'existence.

2013 a commencé par la restructuration de l'entreprise en Business Units (BU, unités commerciales). L'objectif à cela est de pouvoir travailler au plus près de nos clients et d'acquérir les meilleures connaissances possibles du marché et de ses produits grâce aux Business Units. Les BU doivent pouvoir suivre l'évolution dynamique des besoins de façon rapide et efficace. Par le regroupement des secteurs distribution, service après-vente et développement, le groupe s'organise et se concentre très fortement sur le marché et les clients. L'objectif et la mission des Unités commerciale : livrer le bon produit, au bon prix, dans une qualité satisfaisante, au bon moment et au bon endroit.

 

Perspectives pour l'exercice 2013 en cours.

WINTERSTEIGER a commencé l'exercice 2013 avec un très bon niveau de commandes. La bonne saison hivernale et une croissance plus importante en Asie et en Amérique du Sud sont la base même d'une année remplie de succès dans tous les domaines d'activité. Le président-directeur général, Ing. dipl. Reiner Thalacker : « Nous nous sommes fixés un objectif de chiffre d'affaires avec prudence et réalisme de 135 M d'euros pour 2013. D'un point de vue du groupe rayonnant dans le monde entier avec une part d'exportation de 90 %, la structure des marchés et l'évolution des affaires sont fragiles. Grâce à notre politique des 4 piliers, nous étions cependant capables de compenser et poursuivons actuellement notre cap sur la croissance. »

  • Chiffre d'affaires : 126,2 M d'euros
  • RAFFI : 8,3 M d'euros (6,6 pour cent)
  • RAFFIAP : 13,4 M d'euros (10,6 pour cent)
  • Part de fond propre du groupe : 46,4 pour cent
  • Part de fond propre WINTERSTEIGER AG : 54,5 pour cent
  • Part d'exportation : 90,1 pour cent
  • Dépenses R&D : 10,4 M d'euros (part R&D : 8,2 pour cent)
  • Salariés dans le monde : 810
  • Salariés au niveau national : 498