This site uses cookies. Cookies are used to guide the user and web analytics and help to make this site better and more user friendly. See more: Privacy
OK

27.04.2016

Trend futur : Le bois, un matériau qui monte, qui monte

"Hoho" à Vienne (© cetus Baudevelopment GmbH)

Depuis de nombreuses années, le bois renaît dans les constructions de maisons et d'immeubles. Les pré-fabriqués sont aujourd'hui constitués d'une grande partie de bois ou de matériaux à base de bois. Ce matériau toujours d'actualité est de plus en plus utilisé pour les ateliers industriels ou les constructions porteuses de toits et de ponts.

 

À la recherche de nouvelles possibilités d'applications, les physiciens de construction et les personnes impliquées dans le travail du bois se penchent depuis longtemps sur les constructions à plusieurs étages. Grâce à des méthodes sophistiquées, des solutions intelligentes statiques et des constructions hybrides avec plus de 70 % de bois, des bâtiments à plusieurs étages peuvent à présent être construits en bois. Il y a quatre ans, un bâtiment de bureaux en bois, le Life Cycle Tower, de huit étages et d'une hauteur de 27 mètres, a été construit dans le Vorarlberg selon la norme maison passive. Les modules ont été pré-fabriqués, de sorte que le bâtiment a été érigé en quelques jours seulement. Dans d'autres pays, comme en Norvège par exemple, des immeubles de dix étages et plus ont été bâtis entre-temps.

 

Le plus grand bâtiment en bois du monde va bientôt être réalisé à Vienne (Aspern) : la construction du HoHo (www.hoho-wien.at), un immeuble de bureaux d'une hauteur de 84 mètres sur 24 étages, avec 75 % de bois, est un vrai défi.

 

Ces constructions sont rendues possible, entre autres, par le bois lamellé-collé (BLC ou CLT, « cross laminated timber »). Ce matériau de grand format s'obtient par collage sous forte pression de lamelles superposées en croix. Les gonflements et les pertes d'épaisseur sont réduits de manière significative grâce à ce type de collage, et la capacité de charge statique ainsi que la stabilité de forme sont grandement améliorées.