23.04.2020

WINTERSTEIGER enregistre en 2019 une croissance à deux chiffres de son chiffre d’affaires

Ried im Innkreis. En 2019, le groupe WINTERSTEIGER a augmenté son chiffre d’affaires consolidé de 14 % pour atteindre 182 millions d’euros, avec une marge EBITDA de plus de 10 %.

 

« 2019 a été une très bonne année pour WINTERSTEIGER. Nous avons pu obtenir suffisamment d’élan pour être à la hauteur des défis actuels de notre entreprise mondiale », a déclaré le PDG, M. Florestan de Boxberg. Le directeur financier Harold Kostka souligne qu’après quatre années de bons résultats budgétaires et un taux de distribution des dividendes extrêmement modéré, le groupe affronte la crise du coronavirus avec des finances très solides.



Le chiffre d’affaires consolidé du groupe spécialisé dans la construction d’installations et de machines a atteint 182 millions d’euros (plus 22 millions) en 2019. Neuf millions d’euros de hausse du chiffre d’affaires ont été réalisés par deux acquisitions d’entreprises réalisées début 2019 en Allemagne (SERRA Maschinenbau GmbH pour la division WOODTECH) et en Angleterre (TRIALS Equipment UK Ltd. pour la division SEEDMECH).

« Nous sommes particulièrement heureux d’avoir pu croître dans tous nos secteurs l’année dernière », souligne M. Boxberg. Le fructueux secteur Sport a défendu sa position de leader en tant que fournisseur de solutions complètes pour le commerce des articles de SPORTS d’hiver et la location de skis, atteignant un chiffre d’affaires de 74 millions d’euros (plus 5 millions d’euros).

Dans le secteur SEEDMECH, spécialisé dans les solutions pour le processus de sélection de semences, les ventes ont bondi de 10 millions d’euros pour atteindre 41 millions d’euros après plusieurs années de stagnation. « Après avoir largement modernisé et amélioré de manière fonctionnelle notre gamme de produits sur les moissonneuses-batteuses et les semoirs, nous voyons aujourd’hui, malgré la crise du coronavirus, une bonne demande en ce qui concerne nos produits et services destinés à l’industrie semencière », souligne M. Boxberg, qui fait également ce constat grâce aux ajouts numériques dans le portefeuille. Au printemps, WINTERSTEIGER a donc repris la start-up allemande Kenomx, développeur de logiciels pour la culture sélective hautement spécialisés, et a signé avec le fabricant français de drones Delair une coopération exclusive au niveau mondial pour le marché de la sélection des semences.

Le secteur WOODTECH a enregistré une hausse de 4 millions d’euros de son chiffre d’affaires en 2019 atteignant ainsi 34 millions d’euros. M. Kostka souligne que l’acquisition de SERRA et la concentration de la société de construction d’installations VAP sur les besoins de l’industrie de transformation du bois contribuent à préserver les possibilités de croissance internationale de la division. Dans le secteur WOODTECH, notamment grâce aux synergies avec SERRA, il est particulièrement réjouissant de constater le taux d’occupation élevé de l’usine de production de scies dans la ville d’Arnstadt en Thuringe, usine qui a été considérablement agrandie par WINTERSTEIGER en 2018.

La division METALS a également pu enregistrer un chiffre d’affaires de 33 millions d’euros en 2019, ce qui représente une augmentation de 3 millions d’euros. « Notre stratégie visant à développer le segment des machines de planage de pièces en plus du planage de bandes et à le déployer de manière ciblée à l’échelle internationale, a été lancée », se réjouit M. Boxberg. Les filiales de WINTERSTEIGER en Chine, en Russie et aux États-Unis ont contribué de manière significative à la croissance de METALS.

« La croissance n’est saine que si la contribution au résultat est correcte – et c’est le cas pour WINTERSTEIGER ! », a déclaré le CFO M. Kostka qui ajoute : « avec un EBITDA de groupe de 19 millions (plus 5 millions), nous avons enregistré en 2019 un taux de rentabilité de plus de 10 %. »

Au 31 décembre 2019, WINTERSTEIGER employait 1 047 personnes dans le monde (plus 61). Un peu plus de la moitié d’entre elles travaillaient sur les sites autrichiens à la fin de l’année.

Pour l’année en cours, les membres du comité directeur restent prudents. « Outre l’objectif ultime qui est la santé de nos collaborateurs et de nos partenaires commerciaux, il faut avant tout garantir la liquidité et faire face à la crise avec le moins de dommages économiques possible. Toutefois, en raison de notre ratio de fonds propres élevé et de notre faible endettement, nous essayons de saisir la crise comme une opportunité », explique M. Boxberg. M. Kostka ajoute que c’est précisément dans l’environnement actuel que de nombreux clients comptent sur la flexibilité de WINTERSTEIGER et cherchent donc à louer plutôt qu’à acheter. La crise n’empêchera cependant pas M. Kostka d’acquérir des entreprises appropriées. « Actuellement, nous ne réaliserons pas de grandes acquisitions, mais nous continuerons à chercher et acheter de petites entreprises complémentaires à nos activités, jusqu’à environ 10 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, que nous pouvons financer grâce à notre trésorerie », souligne le directeur financier.

Ce site Internet utilise des cookies – vous trouverez de plus amples informations à ce sujet et sur vos droits en tant qu’utilisateur dans notre politique de confidentialité." Cliquez sur « J’accepte tous les cookies » pour accepter tous les cookies (y compris les cookies de fournisseurs tiers) et pour pouvoir visiter notre site Internet directement, ou cliquez sur «Paramètres des cookies» pour gérer vous-même vos cookies.
Paramètres des cookies

Vous pouvez consulter ou modifier ici les paramètres des cookies des différents outils utilisés sur ce domaine et ses sous-domaines.

Cookies techniquement nécessaires pour les fonctions de base du site Internet. Un * indique un préfixe ou suffixe éventuel.
Ces cookies vous permettent d’utiliser certains domaines. Un * indique un préfixe ou suffixe éventuel.
Vous pouvez définir ici vos paramètres pour les cookies ciblés.